Site Web du Dr Marc GIRARD
Accueil du site > Documents en français > Lectures pour tous > Médicalisation > Propagande et contre-propagande

Propagande et contre-propagande

Articles de cette rubrique


Débat national sur les vaccinations : toujours aucun vaccin en vue contre les escrocs ou les imbéciles (Vaccins)

lundi 21 novembre 2016 par Marc Girard

RÉSUMÉ – De même qu’on l’avait fait à propos de la mission confiée à Madame Hurel sur les vaccinations, on commence par inventorier les éléments de fait qui autorisent à ridiculiser par avance les conclusions de la « concertation citoyenne » sur LA vaccination organisée cet automne par la Ministre de la santé : on souligne, notamment, que comme avec le rapport Hurel, ces conclusions ont été fixées... par avance – en toute démocratie, cela va de soi. On s’interroge ensuite sur ce qui s’oppose à ce qu’une telle mauvaise foi si fortement marquée de niaiserie ne soit pas clairement dénoncée comme telle par les plus farouches opposants aux vaccinations, et on est alors amené à regretter qu’en pareille matière, la bêtise et l’incompétence soient si contagieuses. Cherchant ensuite à s’élever au-dessus de l’inépuisable confrontation entre pro- et anti-vaccinalistes (à laquelle on a déjà consacré une certaine énergie sur le présent site), on s’interroge sur la dynamique politique qui peut rendre compte de ces impasses – et on a se hasarde même à proposer des pistes pour en sortir.

Table des matières

  1. Introduction
  2. Les acteurs du débat
    • Les escrocs
    • Les imbéciles
  3. Essai d’interprétation politique
    • Chercher les invariants
    • Savoir se taire
    • Localiser l’abcès
    • Démocratie sanitaire
  4. Crise ou triomphe du capitalisme ?
    • Critères intrinsèques de crédibilité
    • Vers l’épuisement du système capitaliste ?
    • Une arrogance triomphaliste ?
  5. Conclusion


La méfiance française à l’égard des vaccins est-elle "inquiétante" ? (Vaccins)

dimanche 6 novembre 2016 par Marc Girard

RÉSUMÉ - On s’intéresse ici à un récent sondage international, pompeusement rebaptisé "étude", qui a permis aux médias de dénoncer une fois encore la "méfiance" forcément injustifiable des Français à l’égard des vaccins. Après avoir inventorié quelques éléments intrinsèques légitimant les plus grands doutes quant à la crédibilité de cette enquête (au moins partiellement financée par l’industrie pharmaceutique), on réunit une constellation de faits facilement vérifiables, clairs, précis et concordants, bien de nature à justifier une certaine "exception française" en matière de vaccino-scepticisme.



Vaccination antigrippale : grâce aux pharmaciens, le masque tombe (Vaccins)

mercredi 2 novembre 2016 par Marc Girard

RÉSUMÉ - Dans les lignes qui suivent, on commente la récente décision parlementaire d’autoriser les pharmaciens à pratiquer la vaccination antigrippale. La réflexion s’organise autour d’un triptyque simple, caractérisant la démarche médicale : i/ recherche des indications, ii/ reconnaissance des contre-indications, iii/ suivi du traitement.



Actualité médico-légale : diphtérie, vaccins, Dépakine… (Propagande et contre-propagande)

Cymes, Bapt, actions de groupe...
jeudi 11 août 2016 par Marc Girard

Au contraire de ce qu’accrédite la presse (Le Monde, 10/08/16), il n’y a aucune "donnée nouvelle" dans la pseudo-affaire Dépakine. C’est donc l’occasion de remettre dans l’actualité cet article rédigé voici plus d’un an (11/07/15), puisque RIEN n’a changé [2]...

RÉSUMÉ - On part d’un récent tweet de Michel Cymes (29/06/15) imputant aux anti-vaccinalistes un décès par diphtérie et on montre qu’il a tout faux. On passe ensuite à ceux, Bapt en tête, qui - au contraire de Cymes - aiment à se faire passer pour des "lanceurs d’alerte", et on s’interroge donc sur le dernier scandale à la mode, celui de l’anti-épileptique Dépakine : on montre qu’ils ont tout faux eux aussi, tout en rappelant que ce n’est pas la première fois... Pour conclure, on continue de s’interroger sur l’étrange paradoxe d’un système qui se conforte tout autant de ses partisans que de ses détracteurs...



Libérer la contestation ou conforter l’aliénation ? (Le Monde diplomatique)

dimanche 8 mai 2016 par Marc Girard

RÉSUMÉ - On part d’un article du Monde diplomatique (mai 2016) analysant l’inefficacité des luttes sociales, et on montre que les mêmes causes peuvent expliquer l’inefficacité patente des protestations contre la criminalité médico-pharmaceutique. On reproche en revanche à cet article sa cécité relativement aux leurres du système capitaliste qu’il prétend combattre, alors qu’il s’en fait l’ardent propagateur : c’est un mécanisme parfaitement superposable à celui qui conduit les plus virulents critiques des lobbies sanitaires à promouvoir une médicalisation qui contribue à renforcer la puissance desdits lobbies.



L’égalité des sexes selon Le Monde diplomatique (Le Monde diplomatique)

vendredi 6 mai 2016 par Marc Girard

RÉSUMÉ - La publication dans Le Monde diplomatique (avril 2016) d’un article de J. Fleuri intitulé "Les Japonaises indésirables au travail" m’a inspiré le commentaire ci-après, qui a été envoyé au Rédacteur en chef.



L’Éducation nationale, acteur majeur de la propagande vaccinale (Valeurs Mutualistes (MGEN))

samedi 23 avril 2016 par Marc Girard

RÉSUMÉ – Sous le titre de couverture « Vaccination – Comment hésiter ? », le numéro d’avril 2016 de Valeurs Mutualistes (magazine des adhérents à la puissante Mutuelle Générale de l’Éducation Nationale) a publié un dossier au titre d’une contribution à la Semaine européenne de la vaccination (25-30/04/2016). On trouvera ci-après le texte de la lettre que j’ai adressée au Président, lequel avait tenu à introduire le dossier par un éditorial intitulé « La vaccination, parlons-en ».



Politique vaccinale et obligations : deux émissions québécoises (Vaccins)

lundi 14 mars 2016 par Marc Girard

Comme indiqué dans l’article précédent, une web-radio québécoise m’a récemment interviewé sur les médicaments et sur les obligations vaccinales.

Ces émissions sont désormais disponibles en ligne, sur le site de la radio TVC7 Abitibi.



Politique vaccinale et obligations (Vaccins)

Quand les anti-vaccinalistes forniquent avec Big Pharma
samedi 12 mars 2016 par Marc Girard

RÉSUMÉ - En réaction au désordre causé par la récente mission Hurel, le présent article reprend, sous forme synthétique, les principales objections que l’on peut opposer à la politique vaccinale actuelle de nos dirigeants et à leur volonté criminelle d’élargir des obligations qui devraient appartenir au passé. À la différence de ce qui n’est quasiment jamais fait par les anti-vaccinalistes, on y distingue soigneusement les problèmes (efficacité, tolérance, coût) liés aux vaccinations d’une part, et les problèmes additionnels posés par le principe d’une obligation d’autre part. L’accent porte notamment sur les formes nouvelles d’une propagande vaccinale aussi ubiquitaire qu’insidieuse. L’article s’achève sur une réflexion concernant l’alliance objective entre les anti-vaccinalistes et les promoteurs du tout vaccinal.

Table des matières

  1. Introduction
  2. Justification classique des obligations
    • Rapport bénéfice/risque des obligations
    • Intérêt spécifique d’une obligation
  3. Argumentaire additionnel des autorités
    • Immunité collective (herd immunity)
    • Stigmatisation des mauvais parents
    • Calendrier vaccinal
  4. Obligations officielles et obligations forcées
  5. Nouvelles stratégies de propagande
  6. Une information grossièrement mensongère
    • Falsifications historiques
    • Globalisations
    • Critique sélective
    • La question de la puissance statistique
    • Rhétorique auto-réalisatrice
  7. Les véritables problèmes technico-scientifiques
    • Le paradoxe de l’amateurisme
    • Questions d’efficacité
    • Questions de tolérance
    • La valeur adaptative des infections
    • Allocation de ressources
  8. Quelles lignes de résistance ?
    • Les instances officielles de prévention ou de répression
    • La société civile
  9. Les anti-vaccinalistes
  10. Conclusion


Surmédiatisation d’une démission à la Conférence nationale de santé : quand les lanceurs d’alerte arrivent après l’incendie… (Médias)

mercredi 24 février 2016 par Marc Girard

RÉSUMÉ – Modeste réflexion, indubitablement tirée de l’expérience, sur l’agitation médiatique qui entoure, depuis quelques jours, la démission du secrétaire général de la Conférence nationale de santé, une instance du Ministère de la santé supposée incarner l’esprit de « démocratie sanitaire » auquel nos autorités ont proclamé leur allégeance depuis plus de dix ans.



Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 322764

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Documents en français  Suivre la vie du site Lectures pour tous  Suivre la vie du site Médicalisation  Suivre la vie du site Propagande et contre-propagande   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License

33 visiteurs en ce moment