Site Web du Dr Marc GIRARD
Accueil du site > Documents en français > Lectures pour tous > Médicalisation

Médicalisation

Articles de cette rubrique


La brutalisation du corps féminin dans la médecine moderne (3/5) (Femmes)

Les bonnes feuilles (II) - L’émancipation de Bécassine
dimanche 9 décembre 2012 par Marc Girard
(...) Sur le seul exemple du risque thrombo-embolique (on aurait pu en trouver bien d’autres), je viens d’illustrer en trois épisodes, étalés sur plus de cinquante ans, l’incroyable légèreté réglementaire, scientifique et éthique avec laquelle les professionnels de santé, dans leur immense majorité, ont (...)


La brutalisation du corps féminin dans la médecine moderne (2/5) (Femmes)

Les bonnes feuilles (I) - Accouchement
dimanche 2 décembre 2012 par Marc Girard

Comme annoncé, le lecteur trouvera ci-après un premier extrait de mon ouvrage La brutalisation du corps féminin dans la médecine moderne.

J’ai bon espoir que ce livre sera disponible début janvier 2013.



Soins sous contrainte : nouveaux enjeux "pour les soignants" seulement ? (Psychiatrie)

lundi 26 novembre 2012 par Marc Girard

Lors d’un colloque organisé le 23/11/12 par le Syndicat de la Magistrature sous le titre Liberté, sécurité, soins - La nouvelle diagonale du fou, j’avais été invité à intervenir dans le cadre d’un Atelier De nouveaux enjeux pour les soignants (cf. programme en PJ).

On trouvera ci-après l’essentiel de mon propos.



La brutalisation du corps féminin dans la médecine moderne (1/5) (Femmes)

Le livre après l’article.
dimanche 11 novembre 2012 par Marc Girard

Ecrit en 2004, mon article La brutalisation du corps féminin dans la médecine moderne semble avoir pas mal circulé sur la Toile et suscité un certain intérêt - jusque chez les quelques historiens consultés. De nombreux correspondants (incluant certains éditeurs) m’ont ardemment incité à en faire un livre. Il s’avère néanmoins que, dans l’entre temps, l’urgence sociétale m’a conduit à d’autres engagements politiques, dont l’expertise judiciaire, la résistance aux obligations de vaccination contre le H1N1, les conflits d’intérêts [12], la crise de l’expertise, les révolutions en trompe-l’oeil, les abus de la gériatrie et de la psychiatrie, etc.

Tout vient en son temps, cependant, et tant bien que mal, j’ai fini ce livre qui me travaillait depuis si longtemps. Il reste encore à l’éditer, mais inhabituellement silencieux tous ces derniers mois, je m’empresse néanmoins d’informer mes lecteurs en leur offrant à lire l’introduction de l’ouvrage en question.

D’ici à ce qu’il soit effectivement disponible, je vous en offrirai ensuite quelques "Bonnes feuilles" avec l’espoir de vous faire patienter : plus modestement, de faire patienter ceux que ça peut intéresser... Car j’aurai besoin de toutes les bonnes volontés afin de disséminer ce livre assez politiquement incorrect pour que, soudainement affolé, l’éditeur qui m’en avait pourtant passé commande se pose en défenseur autoproclamé de "la gent féminine" pour le refuser une fois le manuscrit achevé... Il suffit de se reporter à mon article princeps - et au reste de mes contributions - pour douter que l’inspiration de mes écrits soit misogyne en quelque façon : mais c’est tellement confortable d’abriter rigidité et pusillanimité derrière une Grande Cause...

J’aurai besoin de tout votre engagement pour résister à l’arrogance de la bêtise...



Soins sous contrainte : les effets des traitements médicamenteux (Psychiatrie)

lundi 29 octobre 2012 par Marc Girard

Dans le cadre d’une journée de formation organisée par le Syndicat des avocats de France (SAF) le 20/10/2012 et intitulée « Avocats et magistrats face à la complexité psychiatrique », j’ai été invité à faire la présente communication.

La première partie reprend pour l’essentiel la communication faite quelques mois plus tôt à l’invitation du Barreau de Versailles et consacrée aux effets indésirables des psychotropes. Elle est désormais suivie d’un développement sur l’efficacité de ces médicaments d’une part, sur leurs indications d’autre part. La conclusion vise à élargir le débat en le re-politisant. Enfin, un post-scriptum (postérieur à la réunion du SAF) proposera un approfondissement de toutes ces réflexions, inspiré par les objections qui m’ont été adressées au cours du débat suivant ma présentation.



La brutalisation du corps féminin dans la médecine moderne (4/5) (Femmes)

Les bonnes feuilles (III) - "Ces vies brisées par la pilule"
vendredi 14 septembre 2012 par Marc Girard

La publication par Le Monde de ce jour (14/12/12) d’un article intitulé "Ces vies brisées par la pilule" m’amène à diffuser un troisième passage de mon livre à paraître, qui porte précisément sur cette question.



Effets indésirables des médicaments utilisés pour des soins psychiatriques sous contrainte (Psychiatrie)

mercredi 27 juin 2012 par Marc Girard

Le présent article reprend l’essentiel d’un exposé qui m’avait été demandé en date du 11/06/12 par un groupe d’avocats du Barreau de Versailles.



Big Canard : voir plus loin que le bout de son bec... (Médias)

dimanche 8 avril 2012 par Marc Girard

Dans son numéro du 21 mars 2012 et avec son habituelle superbe (qu’on sait, d’expérience, peu perméable au doute), Le Canard Enchaîné consacre deux articles à des questions qui font également l’objet d’une certaine attention sur le présent site : celle des génériques d’une part, celle des politiques vaccinales d’autre part.

Décryptage de la "satire" quand elle s’applique aux lobbies du médicament.

Décryptage de la presse, accessoirement.



Il faut stopper le dépistage mammographique (Prévention)

lundi 5 mars 2012 par Marc Girard

Infatigable pourfendeur de l’escroquerie Gardasil [16], la journaliste Catherine Riva est également à l’affût des autres escroqueries de la "prévention". Elle vient de publier dans le journal suisse Femina (26/02/12) une interview d’un autre infatigable, Peter Gotzsche, principal auteur des revues Cochrane dénonçant l’escroquerie mammographique.

En deux pages, l’essentiel est dit - notamment : les conflits d’intérêts, les pressions, l’ostracisme, l’irrationalité fanatique de ceux qui se dissimulent derrière le paravent de la "Science", les ambivalences de la fondation Cochrane [17], etc.

Mais par dessus tout, c’est la première fois, à ma connaissance, qu’on y entend aussi clairement, dans un journal grand public, que le dépistage mammographique n’est pas seulement surévalué : il est DANGEREUX.

"Le meilleur moyen de réduire l’incidence du cancer du sein, c’est donc de stopper le dépistage".

On est sorti du discours oecuménique renvoyant les femmes à leur "libre choix"...

Comme je n’ai rien de mieux à dire, le lecteur trouvera en pièce jointe cette interview au format PDF, qui renvoie également au livre que Gotzsche vient de publier - malheureusement en anglais : personne n’est parfait [18]...



Réactions paradoxales sous benzodiazépines : une interview du Dr Girard (Psychiatrie)

samedi 28 janvier 2012 par Marc Girard

Dans son édition du 26/01/12, le magazine Paris Match a repris un bref extrait d’une assez longue interview consacrée aux "réactions paradoxales" sous benzodiazépines, renvoyant au site de la revue pour la publication d’extraits plus larges.

Mes lecteurs trouveront ci-après l’intégralité des réponses que j’avais adressées au journal.



Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 538360

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Documents en français  Suivre la vie du site Lectures pour tous  Suivre la vie du site Médicalisation   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License

14 visiteurs en ce moment