Site Web du Dr Marc GIRARD
Accueil du site > Documents en français > Lectures pour tous > Médicalisation

Médicalisation

Articles de cette rubrique


Parution du livre "La brutalisation du corps féminin (...)" (Femmes)

jeudi 15 août 2013 par Marc Girard

La brutalisation du corps féminin dans la médecine moderne

Considérons cent femmes tirées au sort. Toutes auront été confrontées à une forme ou une autre d’une médicalisation spécifiquement liée à leur sexe : vaccins (rubéole…), hormones pour un oui ou un non, traitement de la ménopause, dispositifs contraceptifs, aide à la procréation, cicatrices d’épisiotomie ou de césarienne, hystérectomie, mammographie, etc. Quoi d’équivalent chez l’homme ? Passant la médicalisation du corps féminin au crible de la médecine fondée sur les preuves (en se concentrant sur l’obstétrique, la contraception et la mammographie), Marc Girard montre que cette débauche d’activisme est aussi inutile que nuisible. Puis, il s’interroge en freudien sur l’inconscient de l’obsession médicale pour les présumées fragilités du féminin. Des travaux d’historiens lui permettent de repérer une continuité millénaire de répulsion médicale à l’endroit des femmes, dont les effets vont brutalement s’aggraver à la fin du XVIe siècle, quand la médecine va croiser une autre tradition férocement misogyne : celle du catholicisme. Du même coup, c’est un présupposé majeur de tous les féminismes qui risque de s’effondrer : en basant leur « émancipation » sur une médicalisation (la pilule, notamment) qui s’est constituée dans l’horreur de leur corps, les femmes ne se sont-elles pas contentées de changer d’oppresseur ?...

Mathématicien de formation, le Dr Marc Girard s’est spécialisé en recherche clinique et en épidémiologie, avec un intérêt tout particulier pour les effets dommageables des traitements médicaux (iatrogénie). Il pratique également comme psychanalyste, et c’est d’un double regard scientifique et psychologique qu’il tire la réflexion de ce livre politiquement incorrect.

ISBN : 978-2-9543778-0-3

Édité par l’auteur, 4 square Paul Fort, 78760 Jouars-Pontchartrain

E-mail : agosgirard@free.fr

Dépôt légal : janvier 2013

140 pages, 15 €, port gratuit pour la France (contacter l’auteur pour les envois à l’étranger) [3].

Parue en juillet 2013, une seconde édition est disponible directement chez l’auteur (4 square Paul Fort, 78760 Jouars-Pontchartrain) :

  • envoyer un chèque, libellé à l’ordre de Marc Girard,
  • pour un paiement par Paypal, contacter l’auteur par e-mail (agosgirard@free.fr).

Disponible également sur Amazon.fr [4].



Médicaments dangereux, médicalisation, contraception : une interview dans l’émission "Bob vous dit toute la vérité" (Médicalisation)

samedi 6 juillet 2013 par Marc Girard

Le mardi 02/07/13, de 22h à 23h, j’étais l’invité de l’émission BOB vous dit toute la vérité sur ADO FM, pour parler de mon précédent livre sur les médicaments dangereux, mais également du dernier qui traite notamment de la contraception médicalisée.

Peut-être par suite de la rupture entre Bob et ADO FM, le lien renvoyant à l’enregistrement de cette émission a disparu.



D’Hippocrate au "crime organisé" : comment la médicalisation de la femme a fait tomber les barrières de la moralité (Femmes)

mardi 25 juin 2013 par Marc Girard

Le 8 juin 2013, j’étais invité par la Société d’Histoire de la Naissance pour présenter mes travaux sur la brutalisation du corps féminin. Il s’en est suivi un débat inhabituellement vif avec une assistance quasi exclusivement féminine et de sensibilité « féministe » non dissimulée (ou, à tout le moins : parfaitement reconnaissable…). Reprenant le parti adopté après une récente communication sur un autre thème mais qui avait également suscité une certaine polémique, j’ai résolu de repousser en notes les termes de ce débat, ce qui permet d’apercevoir clairement : 1/ mon exposé initial, 2/ les réactions qu’il a suscitées, 3/ ma réponse aux objections qui m’ont été adressées.



Mammectomie bilatérale en prévention : "l’exemple" d’Angelina Jolie (Femmes)

mercredi 22 mai 2013 par Marc Girard

Mon silence sur la récente mammectomie bilatérale d’A. Jolie tient notamment au fait que, absolument pas intéressé par le cinéma, j’ignorais tout simplement qui était cette personne : ayant certes vaguement entendu son nom, j’aurais été dans l’impossibilité de dire s’il s’agissait d’un mannequin, d’une actrice ou d’une chanteuse (je crois d’ailleurs savoir que ces fonctions ne sont pas incompatibles) - strictement incapable, en tout cas, de la reconnaître sur une photo... Cependant, plusieurs correspondantes m’ont demandé de commenter cette affaire, et ce d’autant plus instamment que l’histoire est désormais présentée par de nombreux médias comme une sorte d’exemple idéal : l’époque a les héros qu’elle peut et les sagas qu’elle mérite...

Sans esprit d’exhaustivité, on trouvera donc ci-après quelques réflexions que m’inspire ce fait divers effectivement exemplaire à bien des égards.



Fragiliser ou soumettre pour contrôler le féminin (Femmes)

11emes Journées des Doulas (Paris, 3-4/05/13)
dimanche 5 mai 2013 par Marc Girard

Bien que dans mon dernier livre (pp. 28-9), j’aie exprimé quelques réserves à l’endroit du projet des "doulas" - ces femmes qui se proposent de soutenir les parents à l’occasion de la grossesse et de l’accouchement -, l’association Doulas de France m’avait aimablement accueilli pour ses 11èmes Journées qui se sont déroulées à Paris les 3 et 4 mai 2013.

On trouvera ci-après le texte de mon intervention [6].

Table des matières

  1. Introduction : l’impératif d’une régulation sexuelle
  2. La soumission des femmes
  3. La fragilisation du féminin
    • Origines historiques
    • Mammographie
    • Contraception
  4. L’obstétrique
  5. Fausses pistes et contresens
  6. Conclusion : balayer devant sa propre porte


La médecine mercantile et misogyne... (Femmes)

Une interview en liberté
vendredi 19 avril 2013 par Marc Girard

Comme annoncé sur ce site, j’étais hier l’invité de Jean-Claude Carton sur sa webTVradio Étoiles du Cœur. La première fois que je l’avais rencontré, cela avait pris toute la nuit. Cette fois (18/04/13), cela n’a duré "que" deux grosses heures : mais c’était toujours en parfaite liberté...

Grâce à Jean-Claude, l’émission est déjà disponible en ligne. En cas de problème avec ce lien, il est également possible d’écouter l’émission via un accès direct au site de la webTVradio Etoiles du coeur.



Attaque informatique (Femmes)

jeudi 7 mars 2013 par Marc Girard

Dans les tout premiers jours de ce mois de mars, alors que je me trouvais en déplacement sans connexion internet facile, divers correspondants m’ont signalé éprouver des difficultés pour accéder au présent site.

Mon responsable informatique me confirme ce jour que j’ai effectivement fait l’objet d’une attaque pirate. A priori pas plus parano que moi, il conclut : "tu déranges"...

Je dis souvent que plaire à tout le monde n’a jamais fait partie de mes objectifs dans la vie : mais de là à se faire réduire au silence par des procédés douteux...

Si j’avais les moyens, ce serait amusant d’organiser un grand concours auprès de mes lecteurs pour leur demander QUI j’ai pu plus particulièrement indisposer ces derniers temps (des noms ! des noms !)...

Merci en tout cas à mes fidèles gardiens du temple.



"Médicaments à écarter" selon la revue Prescrire : une liste noire avec des blancs... (Revue Prescrire)

dimanche 17 février 2013 par Marc Girard

Déjà excessivement occupée par le risque thrombo-embolique des pilules de 3e/4e génération (et d’elles seulement...), la presse fait actuellement ses choux gras d’une nouvelle liste noire, publiée par la revue Prescrire, de médicaments censément "à éviter" - voire (soyons fous !) dont le retrait "s’imposerait".

Rappelons que voici quelques semaines, c’est via un livre que d’autres auteurs - pourtant pas particulièrement réputés pour leurs contributions en recherche clinique ou en pharmaco-épidémiologie [8] - s’autorisaient à clamer que 50% des médicaments ne servaient à rien (merveilleux hasard des comptes ronds : pourquoi par 40%, pourquoi pas 60%, ou 73,354% ?...).

Ayant déjà mon comptant d’ennemis dans les rangs de Big Pharma - et ailleurs -, j’évite autant que faire se peut d’attaquer frontalement les critiques du système. Mais n’ayant jamais caché mon souci relatif au risque de récupération, je crois utile d’attirer l’attention du public quant aux limites - et aux dangers - de l’exercice consistant à promouvoir de telles listes noires.



La brutalisation du corps féminin dans la médecine moderne (3/5) (Femmes)

Les bonnes feuilles (II) - L’émancipation de Bécassine
dimanche 9 décembre 2012 par Marc Girard
(...) Sur le seul exemple du risque thrombo-embolique (on aurait pu en trouver bien d’autres), je viens d’illustrer en trois épisodes, étalés sur plus de cinquante ans, l’incroyable légèreté réglementaire, scientifique et éthique avec laquelle les professionnels de santé, dans leur immense majorité, ont (...)


La brutalisation du corps féminin dans la médecine moderne (2/5) (Femmes)

Les bonnes feuilles (I) - Accouchement
dimanche 2 décembre 2012 par Marc Girard

Comme annoncé, le lecteur trouvera ci-après un premier extrait de mon ouvrage La brutalisation du corps féminin dans la médecine moderne.

J’ai bon espoir que ce livre sera disponible début janvier 2013.



Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 482533

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Documents en français  Suivre la vie du site Lectures pour tous  Suivre la vie du site Médicalisation   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License

73 visiteurs en ce moment