Site Web du Dr Marc GIRARD

L’"irremplaçable" Revue Prescrire

L’imposture derrière la bonne conscience
lundi 6 juillet 2009 par Marc Girard

Depuis bientôt 30 ans, La Revue Prescrire aime à se présenter comme le redresseur de torts du monde pharmaceutique (et se voit confortée dans cette image par tous les naïfs qui s’imaginent qu’il suffit d’adopter une posture de critique facile contre l’industrie pour dissimuler derrière "l’influence" pernicieuse des firmes les méfaits d’une médicalisation déshumanisante dont ils sont eux-mêmes les plus ardents propagateurs [1]).

La position de Prescrire sur le vaccin contre l’hépatite B (cf. l’échange de courrier en PJ) est un cas d’école par ce qu’elle révèle d’incompétence chronique, de liens dissimulés, d’obstination dans l’erreur et, globalement, de déontologie journalistique assez gravement défaillante pour n’être pas imputée aux seules circonstances : c’est bien un mode de fonctionnement dont il s’agit.

[1] M. Winckler. Médecins sous influence. Le Monde diplomatique, jan 2004.


Documents joints

Repères, repaires et brigands

7 juillet 2009
Document : PDF
529.9 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 439719

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Documents en français  Suivre la vie du site Lectures pour tous  Suivre la vie du site Médicalisation  Suivre la vie du site Propagande et contre-propagande  Suivre la vie du site Médias  Suivre la vie du site Revue Prescrire   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License

13 visiteurs en ce moment